Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

> Les Visages > Les visages de la Miséricorde > L’appel de la Miséricorde << Retour

Des VisagesActualité des visages de la Miséricorde

L’appel de la Miséricorde

Ma vocation a pris naissance dans le service de l’accueil des personnes handicapées aux Journées Mondiales de la Jeunesse de Paris (JMJ), en 1997.
Dans ce service, j’ai découvert mon désir de servir l’Église auprès des personnes les plus fragiles, et j’ai décidé de suivre mes frères Christian-Wilhelm et Emmanuel, dans l’aventure de la vie religieuse, au sein de la Communion Fraternelle de Jésus Serviteur.
Lors de ces JMJ, un évènement particulier reste profondément gravé en moi, comme un appel personnel à vivre de la Miséricorde reçue du Seigneur. Nous avions organisé des catéchèses spécialisées internationales à destination des personnes touchées par le handicap mental. Ces catéchèses s’articulaient autour du mystère pascal et la catéchèse du vendredi était centrée sur la passion. Nous avons alors eu la grâce d’accueillir la Croix de l’Année Sainte, et les milliers de participants à la catéchèse sont venus, un à un, la vénérer.
Ce temps de prière auprès de la Croix m’a totalement bouleversé. Je n’avais jamais été témoin d’une prière aussi vraie, intense et profonde. Je voyais ces jeunes touchés par le handicap, – blessés et fragiles –, s’approcher du Christ souffrant, et se confier à lui avec une foi et une confiance totale. Le flot d’amour émanant de la Croix était tellement sensible qu’il en devenait presque visible. Tous ces jeunes blessés dans leur intelligence, – et souvent rejetés –, retrouvaient dans le Christ en Croix un frère proche, capable de les comprendre.
J’ai compris, ce jour-là, spirituellement, l’évidence de l’amour miséricordieux du Père, cet amour qui s’adresse si naturellement aux petits parce que les petits le comprennent et l’accueillent immédiatement. J’ai également reçu l’évidence que cet amour miséricordieux, j’étais invité à le partager et le faire vivre autour de moi en me faisant frère des petits et des oubliés. C’est ce que j’ai la joie de pouvoir, aujourd’hui, mettre en pratique au sein de ma communauté, en vivant la proximité avec les familles touchées par le handicap, la maladie ou la fin de vie. 
Dans les moments plus difficiles, j’aime me tourner vers le Christ en Croix et lui demander : « Seigneur Jésus, révèle-moi ce secret d’amour que tu révèles à tous ces petits qui sont tes frères. Donne-moi cet amour de miséricorde qui m’entraine à toujours être proche de ceux qui souffrent ou qui besoin de réconfort, et à être ainsi fidèle à ma vocation. »
Lorsque je suis tenté de rechercher la sécurité, et que j’aimerais me réfugier dans le confort d’une vie bien programmée, je peux compter sur cette prière, et sur l’aide de mes frères de communauté, pour me laisser bousculer et donner toujours la première place aux « Urgences de la Miséricorde ». 
Frère Marc de Jésus Serviteur


Dernières Actualités
Vidéos
© 2024 Congrès Miséricorde France :: congresmisericordefrance.catholique.fr

Mentions légales Et Politique relative aux cookies :: Paramétrer les cookies

Accueil   La Miséricorde   Les Papes   Les congrès   Les visages   Les évêques accompagnateurs   Photos   Vidéos   Actualités   Les intentions de prières         Nous contacter
  Vatican |   Zenit |   Vatican News |   Eglise catholique en France |   Catholic on line |   Jeunes cathos |
Site réalisé avec le Système de Gestion de Contenu (SGC) imagenia, créé et développé en France par mémoire d'images.
Enregistrer et fermer × Paramétrer les cookies

© Imagenia