Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

> Les Visages > Les visages de la Miséricorde > Mère de MiséricordeVie et Espérance : témoignages << Retour

Des VisagesActualité des visages de la Miséricorde

visages2021-3

Mère de Miséricorde
Vie et Espérance : témoignages


Mère de Miséricorde est une fraternité de plus de 3 000 personnes dont la mission est d’apaiser ou consoler toute souffrance liée à l’accueil de de la vie « depuis son commencement jusqu’à son terme naturel ». Ses bénévoles accueillent, accompagnent, écoutent, prient et jeûnent et soutiennent ainsi les femmes, les hommes ou les couples confrontés à la question de l’accueil de la vie ou au deuil de l’enfant qui n’a pas vu le jour.

La miséricorde est une action enracinée dans l’amour inconditionnel qu’a Dieu envers nous. C’est la source de la mission de Mère de Miséricorde.

Je suis mère d’un enfant de 6 ans lorsque j’apprends que celui que je porte en mon sein est porteur de la trisomie 21. Quel tsunami dans notre vie ! Mon compagnon a peur, il ne veut pas que je le garde et me pousse à avorter.
Ma sœur se confie alors à une personne qui a assisté à une réunion régionale de Mère de Miséricorde. On nous propose de rencontrer un couple qui a une fille trisomique. Cette rencontre nous a bouleversés et fait réfléchir ! Finalement, nous décidons de garder cet enfant et de nous marier, de former un vrai foyer pour l’accueillir.
Mère de Miséricorde nous a soutenus durant toute la grossesse avec des chaînes de jeûne et une écoute qui fait du bien.
Notre enfant est né et nous sommes aux anges ainsi que sa grande sœur !
Des intercesseurs continuent à prier pour notre bébé et pour nous. »
Marguerite

Il y a quelques années, nous avions jeûné pour une maman atteinte d’un cancer et enceinte du 7ème enfant. Elle subissait de fortes pressions de la part du corps médical et de son entourage mais pour elle, il n’était pas question d’avorter.
Un traitement « doux » a alors été mis en place jusqu’à la fin de grossesse. Des chaînes de jeûne se sont relayées durant 6 mois.
Lorsqu’André est né, elle est allée le présenter au service d’oncologie… Les infirmières en avaient les larmes aux yeux !
Il y a peu de temps, elle est venue dans notre région, à l’occasion d’un enterrement dans une église devant laquelle est placée une statue de Mère de Miséricorde.
Un événement incroyable s’est produit : André, trouvant le temps long, a voulu s’échapper de l’église. Il est parti en courant se réfugier contre la statue de Mère de Miséricorde. Sa mère l’a suivi. Elle a aussitôt compris le message : Oui, tu dois beaucoup à Marie Mère de Miséricorde, tu peux lui faire un gros câlin ! »
Charlotte

« Au cours de cette session Stabat*, j’ai mesuré la force et l’intensité des grâces reçues. J’y ai découvert l’immensité de la Miséricorde de Dieu, ignorant jusqu’alors la réelle signification de ce terme et retrouvé la notion d’Espérance. »


Pour en savoir plus :
Mère de Miséricorde

Prochaine session STABAT* : du 30 mars au 4 avril 2021, à Nay, près de Lourdes.
Informations : session.stabat@gmail.com


Dernières Actualités
Vidéos
© 2024 Congrès Miséricorde France :: congresmisericordefrance.catholique.fr

Mentions légales Et Politique relative aux cookies :: Paramétrer les cookies

Accueil   La Miséricorde   Les Papes   Les congrès   Les visages   Les évêques accompagnateurs   Photos   Vidéos   Actualités   Les intentions de prières         Nous contacter
  Vatican |   Zenit |   Vatican News |   Eglise catholique en France |   Catholic on line |   Jeunes cathos |
Site réalisé avec le Système de Gestion de Contenu (SGC) imagenia, créé et développé en France par mémoire d'images.
Enregistrer et fermer × Paramétrer les cookies

© Imagenia